La mâchoire carrée

Publié le par Leussain

La mâchoire carrée

Bangeourre.

Tu sais, moi je suis un cérébral. Sénèque, la physique quantique, l'astrophysique, Platon, tout ça. Pas de nature, non, rien ne me prédisposait à déverser d'intelligence ; je me suis rabattu là-dessus comme un humoriste raté sur les animations de mariage. C'est que, quand on n'a pas un physique d'Apollon, il faut bien se trouver quelques atouts... Je le déplore, mais ma physionomie tient plus de Nicolas Cage que de Brad Pitt.

De Brad Pitt, je n'ai rien, pas même la petite quéquette aperçue sur la plage, mais si je pouvais lui voler un de ses attributs, alors je lui emprunterais sa mandibule inférieure. Avec une mâchoire carrée, t'es le roi du monde, rien ne te résiste. Comment refuser un prêt immobilier, un emploi, comment coller une contravention, à un type, à un Pitt, avec une mâchoire pareille ? On te cherche des noises dans la rue, paf, mets-y un coup de mâchoire ! Tu peux être gaulé comme une ablette, c'est pas grave, avec une mâchoire carrée, toutes les femmes en âge de procréer se pendent à ton cou, leurs ovaires leur crient que ton foutre c'est du qualité extra qui leur fera de beaux chiards avec des mâchoires carrées. La mâchoire carrée, pour peu qu'elle soit assortie d'un goitre, c'est l'outil parfait pour enfoncer les portes de l'Elysée.

Colle-toi un Tampax de chaque côté des molaires, et parole, tu verras les regards des caissières s'illuminer, ta mère t'aimer un peu plus, les loups te montrer leur troufignon et te nommer chef de meute. La mâchoire carrée, c'est toujours un succès.

Publié dans Porte-nawak

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

znev zneiev 14/06/2016 13:26

Monsieur,

Je me permets de vous dire ça parce que j'ai lu 'Magmat', disponible en torrent sur t411, et que c'est plutôt bien écrit, mais dans le texte sur la mâchoire de Brad Pitt "Pas de nature, non, rien ne me prédisposait à déverser d'intelligence..." ne veut rien dire (l'emploi de 'déverser') : je ne vous dis pas ça pour vous ennuyer mais parce que je respecte le talent naissant lorsque je l'aperçois, et vous êtes loin d'en être dépourvu. Flaubert, notre grand styliste, ne se relâchait jamais sur le plan du style, même lorsqu'il ne s'agissait que de rédiger une liste des commissions! Cela dit : mes respects, et bon vent pour la suite...